Actualités > Actualités régionales > Archives

RENFORCER L’ATTRACTIVITÉ DU MASSIF CENTRAL GRÂCE À LA FORÊT ET SA FILIÈRE

Les 27 et 28 juin derniers, à St-Flour (Cantal), s’est tenu le séminaire des Communes forestières Massif central, intitulé « Territoires forestiers du Massif central, enjeux et perspectives », auquel étaient invités les administrateurs de toutes les associations départementales et unions régionales de Communes forestières. L’objectif était d’établir la feuille de route des Communes forestières à l’échelle du Massif central.

Durant la matinée, les élus ont échangé sur l’actualité : réforme territoriale, place de la forêt et rôle des élus dans la loi Montagne, politiques de massif… et ainsi mieux identifier le contexte dans lequel s’inscrivent les actions des Communes forestières. M. Pierre Jarlier, Président de la Communauté de communes du Pays de St Flour-Margeride a conclu cette matinée en présentant les actions dans lesquelles celle-ci s’est impliquée pour développer la filière forêt bois, dont la création de la 1ère zone industrielle chauffée au bois, qui a attiré de nombreuses entreprises.

Durant l’après-midi, les élus, réunis en ateliers, ont défini les actions nécessaires pour renforcer l’attractivité du Massif central grâce à la forêt et à la filière bois. Relation entre territoires et entreprises, mobilisation et commercialisation des bois pour un usage local, valorisation des services environnementaux rendus par la forêt, organisation du réseau des Communes forestières et communication…autant de sujets importants sur lesquels les élus ont débattu pour construire leur feuille de route. La journée s’est conclue par la visite de la scierie du Milieu, un projet réussi d’accompagnement d’entreprise par une collectivité impliquée !

Le lendemain, les élus ont présenté leur feuille de route, élaborée la veille, aux partenaires du Massif. Quatre axes prioritaires ont été définis :
  • Développer l’utilisation du bois local pour favoriser l’économie des territoires et les emplois
  • Mobiliser et commercialiser les bois pour une utilisation locale, favorisant la création de valeur ajoutée
  • Prendre en compte les services écosystémiques de la forêt au bénéfice des territoires
  • Contribuer aux orientations stratégiques du Massif central
L’approche générale encouragée ? Promouvoir une approche globale de la filière intégrée au territoire, en partant du produit fini et en remontant vers l’amont forestier pour que tous les intervenants soient impliqués dans la valeur créée.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE