Actualités > Puy de Dôme > Archives

63 - VOIRIE FORESTIÈRE : SE CONCERTER POUR MIEUX L’UTILISER

A l’échelle de la Communauté de communes Ambert Livradois-Forez depuis 2015 et du Pays des Combrailles depuis 2016, 150 communes du Puy-de-Dôme s’engagent pour mettre en œuvre des « modes opératoires ». Ces démarches visent à mieux organiser les échanges entre professionnels de l’exploitation et élus, en amont des chantiers de débardage. Grace à cette démarche volontaire, il s’agit de prévenir d’éventuels dégâts en favorisant les échanges d’informations (itinéraire de débardage prévisionnel, réseaux enterrés connus…) et en développant les possibilités de réalisation d’états des lieux, si nécessaire.

Après une phase de concertation menée conjointement par les Communes forestières, Auvergne Promobois et le Parc Livradois-Forez, avec des représentants des donneurs d’ordres, des exploitants et des élus, cette démarche est en cours d’extension au Nord-ouest de la Haute-Loire (plateau de la Chaise-Dieu élargi). Le 27 avril 2017, une cinquantaine de communes de ce secteur sont conviées à une réunion de restitution avant lancement officiel à l’automne.

Ces fonctionnements concertés ont vocation à s’étendre à d’autres territoires. Leur principe est suffisamment souple pour s’adapter aux spécificités locales qui ressortent lors des concertations initiales, tout en restant compatible avec les démarches voisines. En particulier, les documents types sont les mêmes pour tous les territoires, pour simplifier l’appropriation et la diffusion.

 

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE