Actualités > Puy de Dôme > Archives

01/2020 | 63 - DERNIER CA AVANT LES ÉLECTIONS MUNICIPALES
Les membres du Conseil d'administration de l'Association des Communes forestières du Puy-de-Dôme se sont réunis le 13 décembre 2019, à Lempdes. Une partie des points discutés sont présentés ci-dessous.

Le prochain Conseil d'administration est prévu mi-avril, avant une Assemblée générale fin mai / début juin qui permettra d'élire les membres d'un nouveau Conseil pour la période 2020-2026.

Actualités nationales

Les résultats de l'audition devant les Commissions du Sénat et de l'Assemblée nationale du Directeur général de l'ONF proposé par l'Elysée ont été présentés. Sur 58 votants, 34 ont voté contre cette proposition, permettant une nomination par l'Etat compte-tenu du seuil de 34,8 à ne pas dépasser. A noter que la nomination de M. Bertrand MUNCH a eu lieu depuis.

Une synthèse des derniers échanges entre la Fédération nationale des Communes forestières et les instances nationales (Elysée, Ministères) a également été réalisée. Les Communes forestières demandent toujours un positionnement de l'Etat quant à sa politique forêt-bois.

Enfin, les fonds débloqués au niveau national pour répondre à la crise sanitaire actuelle (sécheresse et scolyte) ont été précisés : aides aux transports de bois, voire aux plantations pour favoriser des essences plus résistantes aux changements climatiques. Sur le Puy-de-Dôme, la crise concerne plus particulièrement le Sapin et l'Epicéa.

Stratégie commerciale mis en oeuvre par l'ONF pour répondes à la crise scolytes

M. Hervé LLAMAS, Directeur de l'Agence ONF Montagnes d'Auvergne a présenté la stratégie adoptée en réponse à cette crise européenne qui sature les marchés pour certaines catégories de produits bois, dont une partie des bois d'Epicéa. L'objectif est double : limiter les invendus et éviter une chute des cours du bois.

Comme précisé dans les informations transmises dernièrement par l'ONF aux communes et SMGF, la stratégie repose d'abord sur une forte réduction de l'offre de bois correspondant aux marchés saturés, avec des reports de coupes. Des démarches visant à favoriser les acheteurs qui acceptent des lots scolytés sont également développées en parallèle.

Anticipation des élections municipales

Plusieurs messages qui seront relayés aux communes et intercommunalités du département avant, pendant ou après les élections ont été définis. Des courriers ou mails seront notamment envoyés pour inviter les collectivités à désigner des délégués forêts suite aux élections, et à adhérer à l'association pour renforcer ses capacités d'actions locales.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE