Actualités > Cantal

CANTAL/HAUTE-LOIRE : DES FORMATIONS POUR LE MODE OPÉRATOIRE SUR LA VOIRIE POUR LE NORD-OUEST DE LA HAUTE-LOIRE

Des formations ont été organisées dans le Nord-Ouest de la Haute-Loire de façon à achever la phase de mise en place du mode opératoire sur la voirie. Elles ont permis aux élus et aux secrétaires de mairie de bien s’approprier la démarche, fruit d’une initiative concertée avec les professionnels de l’exploitation forestière et applicable depuis l’automne 2017.

Le mode opératoire sur la voirie, qui a pour but de limiter les dégâts faits aux routes et chemins publics grâce à une communication étroite entre les entreprises d’exploitation forestière et les élus référents désignés dans chaque commune, a été lancé officiellement à l’automne 2017. Ce travail s’est effectué en partenariat entre les Communes forestières, le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez et l’interprofession FIBOIS, dans 46 communes du Nord-ouest de la Haute-Loire (sur le Nord de l’Agglo du Puy, Auzon Communauté, l’Est du Brivadois et le Nord de Rives du Haut Allier).

Des formations ont été organisées pour permettre aux maires, aux élus et aux secrétaires de mairie de bien appréhender leurs rôles dans ce mode opératoire. Quatre rencontres ont eu lieu, le 4 novembre 2017 à Sembadel, le 8 décembre 2017 à Saint-Georges-Lagricol, le 28 mars 2018 à Saint-Hilaire et à Chassagnes.

Formation des élus et des secrétaires de mairie au mode opératoire sur la voirie à Sembadel (43)

Dans un premier temps, les pouvoirs de police des élus ont été rappelés, tout en montrant que les moyens d’actions règlementaires sont limités et ne permettent pas au conseil municipal de bien maitriser l’utilisation des voiries publiques. Le mode opératoire a été de nouveau développé pour expliquer en quoi il peut pallier certains manques des règlementations. Enfin, un cas d’étude a été discuté entre élus pour identifier la meilleure façon de prendre en compte une déclaration de chantier reçue par la commune.

Le cycle de mise en place du mode opératoire sur la voirie s’achève ainsi pour le Nord-Ouest 43. Un suivi sera ensuite effectué : mise à jour de l’annuaire des référents forêt, bilan annuel du déroulement des chantiers et du mode opératoire.

Le but est ensuite d’étendre la démarche en Haute-Loire et dans le Cantal, de façon à ce que les territoires couverts par le mode opératoire correspondent mieux au rayon d’actions des nombreuses entreprises d’exploitation forestière intervenant en Auvergne.

 

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE