Forêt des collectivités

UNE PLATEFORME DE PRODUCTION DE BOIS DÉCHIQUETÉ À VASSIEUX EN VERCORS

Le 12 septembre dernier a été inaugurée une plateforme de production de bois énergie à Vassieux en Vercors, réalisée par la Communauté de communes du Vercors (CCV). Dès 2009, suite à l’arrêt professionnel de la scierie des Gagères, la CCV a mené dans une réflexion visant d’une part à pallier le manque de hangars de stockage sur le plateau, et d’autre part à « s’engager dans un projet économique lié aux activités forestières ». L’analyse menée dans le cadre du Plan d’Approvisionnement Territorial (PAT) porté par le Parc naturel régional du Vercors, a confirmé l’intérêt d’un tel équipement sur le plateau.

U
n peu long à démarrer, puisqu’il aura fallu quatre années pour lever les freins administratifs, financiers et techniques liés en partie à la recherche de terrain, à la réalisation d’études comparatives pour trouver la solution la mieux adaptée, ce projet de construction fait aujourd’hui consensus. 

Finalement, c’est au sud de la commune de Vassieux en Vercors, en direction du musée de la Préhistoire, sur un terrain acheté par la CCV, qu’a été construit un hangar pour la production de bois énergie. Afin d’être en phase avec ses objectifs initiaux, le bâtiment est entièrement construit en bois, local. Implanté sur un terrain d’1 hectare, il occupe une surface de 1 000 m2.
Le bois dédié à la production y sera livré sous forme de grumes et/ou de billions, puis déchiqueté sur place. Des camions viendront ensuite s’y approvisionner pour livrer des propriétaires de chaufferies automatiques fonctionnant au bois déchiqueté.

L’équipement de la CCV est en capacité de produire entre 1 000 et 1 500 tonnes /an de plaquettes forestières sèches. C’est annuellement près de 2 000 à 2 500 m3 de bois qui devront être mobilisés pour permettre cette production.

Pour les élus de la CCV ce projet s’inscrit dans une stratégie de développement des circuits courts d’approvisionnement et de renforcement de la filière bois énergie. Cette stratégie répond à de nombreuses préoccupations locales, telles que la relance de la vente par les communes, du travail pour les bûcherons, et la sécurisation des approvisionnements, notamment pour le réseau de chaleur du Syndicat départemental d’énergies de la Drôme (SDED) également à Vassieux en Vercors, et dont la consommation équivaut à près des 2/3 de la capacité de production du hangar.

Cet équipement a coûté près de 600 000 euros hors taxe, financés à 80%, (50% par des fonds européens dans le cadre de la politique pour le massif alpin, 20% pour la Région Rhône-Alpes, et 10% pour le conseil départemental de la Drôme).

La CCV, propriétaire du bâtiment, a souhaité en déléguer sa gestion. Après un appel à candidature, c’est ONF Energie, filiale privée de l’établissement publique ONF, qui en assurera l’exploitation.

Le rôle de l’association des Communes forestières a été déterminant dans l’avancement de cette opération. Appuyée par son union régionale, elle a apporté son concours notamment dans la phase de recherche de terrain, pour l’analyse de faisabilité, l’élaboration du plan de financement et les relations avec les financeurs, ainsi que l’accompagnement en phase conception puis réalisation. 

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE