Forêt des collectivités

VENTES PUBLIQUES DU 2 DÉCEMBRE 2015 À RUMILLY
A la suite de leur report, les ventes de bois du 29 septembre dernier à Rumilly, boycottées par les scieurs qui revendiquaient une remise en cause par l’ONF de l’échéancier des délais de paiement, ont été reprogrammées au 2 décembre.

Georges Communal, vice-président de l’association des Communes forestières de Savoie est intervenu afin de rassurer les scieurs régionaux en mettant en avant la solidarité des Communes forestières de Rhône-Alpes auprès des scieurs.
Jean-François Lapierre, directeur de SCIERIE DE SAVOIE LAPIERRE & MARTIN, président du syndicat des scieurs de Savoie,  a fait également état des avancées obtenues par le groupement régional des scieurs suite au boycott des ventes d’automne. En effet, la négociation avec les communes forestières avait porté sur 5 points, certains étant de niveau régional d’autres de niveau national :
  • le retour au calendrier de règlement initial a été acté conformément à la décision du ministre,
  • l’adoption d’un délai d’exploitation supplémentaire de six mois a été adopté en cas de clauses particulières « montagne »,
  • le délai de règlement associé à la clause montagne sera proposé au niveau national
  • la reprise de la vente à l’unité de produit a été actée et sera proposée aux communes, en précisant que ce mode de vente ne pourrait en aucun cas être contractualisé mais devra rester dans les ventes par adjudication (conformément au protocole signé en 2007 entre les Communes forestières Rhône-Alpes, le groupement des scieurs et l’ONF),
  • en ce qui concerne les lots invendus, une priorité au mieux disant est recherchée selon une forme qui doit rester conforme aux recommandations de la DGCCRF.
Cette vente s’est déroulée dans un contexte peu favorable : période hivernale succédant à un épisode « scolytes » et à un automne marqué par des conditions météorologiques clémentes qui en permettant de poursuivre le réapprovisionnement des scieries rhônalpines ont augmenté leur stocks. Ainsi, la demande de la part des acheteurs était faible lors de cette vente.
Une assistance moins nombreuse qu’à la vente de printemps, 25 acheteurs présents, 12 acheteurs effectifs.  Une vente très contrastée avec des petits acheteurs présents et actifs sur les lots de qualité, et en parallèle peu de scieurs industriels actifs et des offres très en dessous des prix de retrait pour les lots de qualité moyenne et de volume important. Une stabilité des cours par rapport à l’automne 2014 pour les articles vendus.
Données chiffrées pour la Savoie
  • volume mis en vente : 31 744 m3
  • taux d’invendus de 39%,
  • recette de 703 183 € en forêt communale
Données chiffrées pour la Haute-Savoie
  • volume mis en vente : 21 904 m3
  • taux d’invendus de 55%
  • recette de 377 000 € en forêt communale
 
 
 

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE