Accueil > Dernières nouvelles

GESTION DURABLE DES FORÊTS : FUTAIES IRRÉGULIÈRES ET JARDINÉES
La forêt est un élément fort du Bassin de Montélimar, puisqu’elle couvre 45% de la surface du territoire sur 35 000 ha. La propriété forestière privée représente plus de 95% de la surface forestière du territoire alors qu’elle est de 75% pour le département de la Drôme. Le Bassin de Montélimar dénombre plus de 8 000 propriétaires. En raison de ce morcellement de la forêt, la Communauté de Communes Dieulefit Bourdeaux et Montélimar Agglomération portent de nombreuses actions en faveur du regroupement des propriétaires forestiers privés afin d’exploiter les forêts durablement et de structurer des filières locales d’approvisionnement en bois (bois énergie principalement).

Par ailleurs, élus et décideurs sont aujourd’hui sollicités pour initier et accompagner le développement de projets « exemplaires » liés à la construction ou au chauffage au bois, mais aussi, à la création d’entreprises nouvelles utilisant des matériaux bois.

Dans ce cadre, une journée d’information a été organisée à Vesc, le 20 novembre 2018. Cette rencontre coanimée par un Expert Forestier, intervenant sur le territoire, et Pro Silva, association nationale reconnue d'Utilité Publique depuis plus de 25 ans (plus d'infos sur http://www.prosilva.fr)  avait pour objectif d’approcher la notion de gestion forestière en irrégulier et de découvrir les outils et méthodes à disposition des élus et techniciens.


Les forêts irrégulières et jardinées sont composées d’un mélange d’arbres, de dimensions, d’âges et souvent d’essences différentes, de semis jusqu’aux individus mâtures prêts à être coupés. 
Le principe de la gestion forestière dispensé par Pro Silva est basé sur l’accompagnement des propriétaires vers des interventions légères et fréquentes afin d’éviter les perturbations brutales du milieu (pas de coupes rases) et ainsi de respecter les processus naturels et biologiques des forêts. Les interventions sont concentrées sur les arbres de meilleure qualité.

Cette journée a bénéficié du soutien financier du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire.

  

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE