Accueil > Dernières nouvelles

06/2021 | 63 - EMBELLIE SUR LES VENTES DE BOIS 2021
L'ONF est chargé d'organiser les ventes de bois pour les forêts publiques, dont les forêts des collectivités (communes, sections de communes, départements...). Ce printemps, deux ventes publiques ont eu lieu concernant les forêts du Puy-de-Dôme :
  • le 15 avril avec des lots du Limousin, de l'Allier et du Puy-de-Dôme,
  • le 3 juin avec des lots du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme.
Une crise sanitaire est en cours, avec des attaques de scolytes et plus largement des peuplements forestiers touchés par les effets directs et indirects des changements climatiques, où des bois dépérissant sont à évacuer et écouler sur les marchés. Aussi, les Communes forestières et l'ONF ont opté depuis 2 ans pour une stratégie commerciale visant à réduire les volumes présentés dans le catalogue. Il s'agit notamment de limiter les volumes d'épicéas non dépérissant et d'affiner les critères de sélection des lots pour ces ventes. L'objectif est de contenir l'offre en bois pour éviter un effondrement des cours du bois.

En 2020, bien que les volumes présentés aient été en baisse, cette stratégie a été payante avec des taux d'invendus également en baisse et des prix unitaires stables, voire en hausse pour le douglas.

Les ventes de printemps 2021 profitent clairement de la reprise économique et des tensions autour de l'accès aux matières premières aux échelles mondiales et locales, dont le bois résineux. Ainsi 88 % des volumes présentés pour les forêts des collectivités du Puy-de-Dôme ont été vendus, contre 63 % en 2020. Par ailleurs, les prix unitaires sont globalement en hausse, avec des records atteints sur des lots de Douglas dont l'essence fait l'objet d'une vive concurrence voire d'une spéculation.
La stratégie commerciale sera rediscutée début juillet pour tenir compte de cette embellie et du fait que la forêt privée n'ait pas participé à la même hauteur à cet objectif d'intérêt général.

A noter qu'il existe d'autres façons de vendre le bois des collectivités. En particulier, les contrats d'approvisionnement avec des scieurs présentent des avantages... Bien que les prix soient lissés dans le temps, ils permettent de mieux structurer les filières d'approvisionnement avec les transformateurs locaux. Les propriétaires ont des débouchés garantis et les acheteurs ont un approvisionnement pérenne.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE