Actualités > Isère

VENTE À L’UNITÉ DE PRODUIT : LES COMMUNES ONT JOUÉ LE JEU LORS DES VENTES PUBLIQUES DU 7 MARS

Suite au boycott des ventes publiques à l’automne 2017, les lots de bois restés invendus ont été remis en vente lors de ventes publiques exceptionnelles qui se sont tenues le 7 mars 2018 à Vaulnaveys-le-Haut.

L’actualité des ventes de bois en forêt publique a été mouvementée durant l’hiver 2017-2018 et s’est conclue par la signature du protocole pour la commercialisation des bois à l’unité de produit (voir Info38 n°10), signé par les trois parties concernées : les Communes forestières, l’Office national des forêts et le Syndicat des scieurs et exploitants forestiers Drôme-Isère.

Ventes publiques du 7 mars : première échéance pour l’application du protocole UP

Ce protocole a pris effet dès les ventes publiques de mars et formalise l’engagement des propriétaires à proposer plus de lots de bois à l’unité de produit (au détriment du plus commun « vente de bois en bloc et sur pied »). Ceci afin de répondre aux besoins des scieurs d’obtenir plus de visibilité sur le volume et la qualité des bois. Ce mode de vente permet de minimiser le risque d’invendu pour des lots peu attractifs du fait de risques de vices cachés.

Les communes volontaires pour l’évolution du mode de commercialisation de leur bois

Bien qu’aucun objectif chiffré de nombre de lots proposés à l’unité de produit n’ait été avancé, les élus isérois ont particulièrement bien joué le jeu puisque quasiment 30% du volume a été proposé à l’unité de produit, impliquant 11 communes. Une ressource dont l’origine provenait de manière homogène de l’ensemble des massifs forestiers (Chartreuse, Vercors, Belledonne, Trièves et Oisans) afin de donner plus de flexibilité aux acheteurs.

Un bilan des ventes néanmoins mitigé

Avec moins d’acheteurs qu’à l’accoutumée, la vente a connu un taux d’invendus de 50%, supérieur à la moyenne des précédentes ventes.

 

Nombre  de lots proposés

% volume  invendu

Recettes (€)

Forêt domaniale

22

59

144 499

Forêt communale

47

47

495 303

Total

69

51

639 803

Ce chiffre est à relativiser compte tenu de l’échéance non habituelle de la vente mais pose cependant des questions quant aux retombées positives promises aux communes ayant accepté de proposer des lots à l’unité de produit.

Les espoirs sont donc tous reportés sur la vente de printemps qui se tiendra le 27 juin au Sappey-en-Chartreuse. La date plus conventionnelle dans les calendriers ainsi que la venue de la saison propice à l’exploitation des bois devraient susciter l’intérêt des acheteurs.

A la suite de l’exploitation des premiers lots vendus à l’unité de produits et avant les prochaines ventes d’automne, un bilan à mi-parcours sera effectué entre les Communes forestières, l’ONF et les scieurs afin de faire le point sur l’application du protocole.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE