Actualités > Haute Savoie

06/2021 | 74 - MISE EN PLACE D’UN RÉSEAU DE PLACES DE STOCKAGE

Lors du printemps 2021, l’association des communes forestières de la Haute-Savoie a convié le groupent des scieurs 73-74 ainsi que l’ONF afin de partager les éventuelles difficultés et revendications de chacun pour garantir une synergie entre les forestiers et les entreprises de première transformation. A l’issue de cette réunion, une priorité de travail a été donnée au développement du réseau départemental de places de stockage. De tailles différentes en fonction de leurs usages, elles présentent un intérêt certain pour l’ensemble des acteurs de la filière ;

- Les petites places de dépôt à l’échelle d’une forêt : Ces plateformes d’environ 400 m² présentent un intérêt lors du transport des bois lorsque les places de dépôt en forêt sont insuffisantes ou lorsque que les routes imposent des demi-charges. Elles sont par conséquent très proches des massifs forestiers où les bois seront exploités.

- Les places de taille moyenne à l’échelle d’un grand massif ou d’une vallée : Ces plateformes d’une superficie d’environ 1000 m² sont intéressantes pour stocker le bois durant la période hivernale (elles n’ont pas besoin d’être arrosées). Elles doivent être positionnées sur un axe de convergence entre plusieurs massifs forestiers.  Ces places de stockage seront garantes d’un meilleur cadencement dans l’exploitation et l’approvisionnement en bois des scieries dans le cadre des contrats d’approvisionnement notamment. Les transformateurs peuvent ainsi niveler et maintenir une production identique toute l’année. Cela permet donc aux scieurs de s’affranchir de l’avance de trésorerie nécessaire à l’achat d’une grande quantité de bois avant l’hiver.

- Les grandes places de stockage à l’échelle d’un pays : De taille importante, ces plateformes permettent le stockage d’une grande quantité de bois sur des périodes plus longues. La mise en place d’un système d’arrosage sur ce type de plateforme permet de conserver les grumes de la piqure et éviter toute dépréciation du produit. Là encore, c’est un objectif de cadencement qui est recherché afin de garantir la meilleure valorisation du bois des communes. Le stockage et la mise progressive du bois sur le marché permettent de prévenir une situation d’offre supérieure à la demande qui génèrerait une chute des prix. Enfin, comme le démontrent de récents évènements (tempête de juillet 2019 et crise scolyte), les grandes places de stockage sont indispensables lors de la survenue d’un sinistre. En effet, l’expérience de Magland a démontré l’intérêt d’une grande place de stockage avec arrosage car celle-ci a permis de vidanger les produits accidentels pour préparer la reconstitution/régénération, sécuriser le site, commercialiser progressivement les arbres tombés sans qu’ils se déprécient lors du stockage et ainsi éviter d’inonder le marché local.

Vous l’aurez compris, les places de stockage sont un outil indispensable pour optimiser la valorisation de votre ressource forestière communale par des entreprises du territoire. L’association des communes forestières de la Haute-Savoie s’associe donc avec l’ONF pour mettre en place un maillage homogène sur le département. Cependant, la recherche et la création de ces places de stockage, quel que soit leur taille et leur usage, ne peut se faire qu’avec votre concours en tant que propriétaire foncier et forestier. D’ailleurs, dans le cadre de ce projet, l’association des communes forestières de la Haute-Savoie pourra s’appuyer sur l’étude des biens sans maître de votre commune afin de trouver des terrains à moindre frais. Alors, si vous souhaitez que l’association mène cette étude sur les biens sans maître ou si vous disposez de parcelles pouvant être valorisées dans le cadre de ce projet, veuillez vous rapprocher de notre chargé de mission départemental : Amaury BAIN.

REVENIR A LA PAGE PRECEDENTE